carte

La conception architecturale

Les maisons Adisvie respectent les règles de qualité de construction et les normes de sécurité. Le lieu est adapté au public qu’il accueille. Les besoins sont intégrés dans le projet architectural (barres d’appui, normes PMR, domotique…).

La maîtresse de maison

La maîtresse de maison tisse une relation forte avec les personnes qu'elle aide. La relation s’épanouit en se concentrant sur l’essentiel : tisser des liens affectifs et bienveillants. Cette présence veille à un bon fonctionnement et à un équilibre de la maison.
Le niveau de veille s’adapte aux besoins des habitants et aux problématiques particulières qu’ils peuvent rencontrent.

La maîtresse de maison anime et veille à la qualité de la dynamique communautaire, en facilitant les relations entre colocataires et avec le voisinage. Son rôle d’animatrice est essentiel pour générer et développer du lien social. Elle organise, en collaboration avec les colocataires, la vie quotidienne, les activités et sorties, aident pour les menus, les repas, l'entretien des parties communes. Elle favorise et soutient l’implication des habitants dans la gestion de la vie quotidienne et dans les tâches qui y sont liées.

La maîtresse de maison accompagne également les colocataires individuellement dans une démarche de bienveillance et prend en compte les attentes et les besoins de chacun. Son regard éducatif est essentiel afin de détecter et prévenir les situations particulières. Elle est un réel soutien à l’autonomie, l’accompagnement des résidents est personnalisé et dépend des besoins exprimés par chacun. 

image 1
image 2
image 1

Les habitants eux-mêmes

Dans une logique d’attention mutuelle et de vivre ensemble, ils définissent collectivement, au début de leur cohabitation, des règles de sécurité, de décence et d’hygiène afin de de vivre dans le respect de chacun, et de pouvoir compter les uns sur les autres.

Des outils techniques

Les maisons Adisvie ont notamment mis en place une téléassistance permettant d’envoyer une alarme 24h/24 et 7 jours sur 7 à des opérateurs qualifiés via un déclencheur porté au poignet ou en collier. L’opérateur de la centrale d’écoute peut prévenir un proche identifié dans le réseau de solidarité ou, si besoin, alerter directement un médecin, voire les services d’urgence (pompiers, SAMU, gendarmerie). Il suit l’intervention et reste en contact avec l’abonné jusqu’à ce qu’il soit assuré de sa sécurité.

image 1

Vous avez besoin d'informations ?


Une question ? Vous souhaitez en savoir plus ?
N’hésitez pas à nous contacter.
Demande d'informations